Tout Simenon

Retour à la liste

Un crime en Hollande

roman avec Maigret

Présentation

Après une soirée donnée chez les Popinga en l'honneur du professeur Jean Duclos venu faire une conférence à Delfzijl, Conrad Popinga a été tué d'un coup de revolver. Maigret est envoyé dans la ville afin d'enquêter sur le meurtre. Les suspects ne manquent pas : Duclos lui-même, qui a découvert bien vite l'arme du crime ; Beetje Liewens, maîtresse de Conrad, revenue vers la maison des Popinga alors que son amant l'avait reconduite chez elle ; l'irascible fermier Liewens, qui avait appris la liaison de sa fille et la désapprouvait ; le jeune Cornélius Barens, amoureux de Beetje ; Oosting, le vieux marin dont la casquette a été retrouvée dans la salle de bains des Popinga ; enfin, Madame Popinga et sa sœur Any, restées à la maison après le départ des invités. La casquette d'Oosting est l'élément insolite de l'affaire, car Maigret acquiert rapidement la certitude que le marin n'avait aucune raison de tuer Popinga ; on lui a donc volé sa casquette pour le faire accuser. Trouver le voleur, c'est donc trouver la clé de l'énigme. Maigret y parvient grâce à une reconstitution minutieuse de la soirée du crime, reconstitution qui lui permet d'éliminer méthodiquement les suspects, sauf Any. La jeune avocate, disgraciée physiquement, repoussée par les hommes, s'était prise de passion pour son beau-frère qui lui préférait manifestement la jolie Beetje ; son amour s'est mué en haine et elle a décidé de tuer « sans donner prise à la moindre accusation ». Any se suicidera avant son jugement. Maigret se demande s'il n'aurait pas dû cacher la vérité, comme il en avait eu un instant l'intention.