Tout Simenon

Retour à la liste

Touriste de bananes

roman

Présentation

Oscar Donadieu, qui a jadis quitté sa famille après la mort de son père, Oscar Donadieu, armateur à La Rochelle, est en route pour Tahiti où il va s'établir comme « touriste de bananes », c'est-à-dire en isolé désireux de vivre sur l'île une vie naturelle, loin de la civilisation. Le bateau qui l'emmène prend à son bord le commandant Lagre, accusé d'avoir tué un jeune officier : il est ramené à Papeete pour y être jugé. La cause du drame est une jeune indigène que les deux hommes se disputaient, Tamatéa. Débarqué à Tahiti pendant la saison des pluies, Donadieu s'installe pour quelques jours à l'hôtel « Au Relais des Méridiens », où les habitués mènent une existence faite d'oisiveté et de plaisirs artificiels. Mais le nouveau « touriste » a découvert une hutte abandonnée, près d'une cascade, et s'y établit. Peu après, quelques amis de Papeete lui rendent visite en compagnie de Tamatéa. De plus en plus, il a envie de rejoindre le monde civilisé. Sa solitude lui pèse d'autant plus que ses relations avec Tamatéa ont évolué et sont maintenant devenues très intimes. A l'instruction de son procès, Lagre paraît totalement absent : pour lui, ce qui s'est passé est un accident. Donadieu, de son côté, refuse une place dans un bureau. Peu à peu, l'épuisement le mine. A plusieurs reprises, il prend le chemin de Papeete, mais revient avant d'y être parvenu. Un jour, cependant, il va jusqu'au bout : c'est le jour du jugement de Lagre, et il a l'occasion de voir la bassesse de la justice coloniale. Il voudrait se révolter, sans en avoir la force. Il comprend que son idéal de retour à la nature est illusoire, mais refuse de se résigner à la vie dont il a été témoin au « Relais des Méridiens ». La mort est pour lui l'ultime recours : après une dernière étreinte avec Tamatéa, il se suicide.