Tout Simenon

Retour à la liste

Maigret et les témoins récalcitrants

roman avec Maigret

Présentation

Léonard Lachaume, directeur d'une biscuiterie vétuste et peu rentable, a été assassiné dans sa chambre de l'immeuble familial d'Ivry pendant la nuit du 2 au 3 novembre. Appelé sur les lieux, Maigret éprouve une «impression d'irréalité » dans cette maison où tout est « en dehors du temps et de la vie » : personne ne se préoccupe du cadavre, le commissaire est accueilli froidement par Armand, frère de la victime, la famille se tait et reste sur la défensive. Les premiers indices découverts font croire que le vol est le mobile du crime, mais Maigret a tôt fait d'écarter cette hypothèse : qu'aurait-on pu voler à un homme pratiquement ruiné ? Une enquête menée auprès du comptable, des voisins et de Véronique, qui a rompu depuis plusieurs années tout lien avec sa famille, apprend à Maigret que l'entreprise se maintient uniquement grâce à la fortune considérable de l'épouse d'Armand, Paulette ; que cette dernière, mariée sous le régime de la séparation des biens, projetait de divorcer pour épouser Jacques Sainval, publiciste ayant flairé la bonne affaire ; que Léonard était très attaché à la continuité de la « dynastie » Lachaume. D'autre part, l'inventaire de la chambre de Léonard fait apparaître des objets qui n'y ont pas leur place : une clé anglaise et des draps de lit réservés à l'usage exclusif de Paulette. Disposant de ces informations, Maigret interroge Paulette qui s'est tue jusqu'à présent pour éviter d'accabler une famille méritant plus de pitié que de haine. Voyant que Maigret a tout deviné, elle ne tarde pas à avouer : Léonard, averti des projets de sa belle-sœur et conscient de leur répercussion sur l'avenir de la biscuiterie, a simulé un vol, pénétré dans la chambre de Paulette et tenté de l'assassiner à l'aide de la clé anglaise ; Paulette, qui se tenait sur ses gardes depuis un certain temps, a été plus prompte et a tué Léonard avec le revolver que Sainval lui avait procuré en sous-main. Toute la famille était au courant des intentions de Léonard et les avait approuvées. Après le meurtre, chacun s'est efforcé de faire disparaître toute trace du drame : en tirant parti des faux indices préparés par Léonard, on ferait croire au geste désespéré d'un cambrioleur surpris... Mis au courant des aveux de sa femme, Armand se suicidera. Cet épilogue n'aurait-il pas pu être évité si le juge Angelot avait laissé Maigret mener l'enquête à sa guise ?

Les premières lignes…

"- Tu n'as pas oublié ton parapluie ? - Non. La porte allait se refermer et Maigret tournait déjà la tête vers l'escalier. - Tu ferais mieux de mettre ton écharpe. Sa femme courait la chercher, sans se douter que cette petite phrase-là allait le barbouiller un bon moment et lui inspirer des pensées mélancoliques.