Tout Simenon

Retour à la liste

Maigret à l'école

roman avec Maigret

Présentation

Un instituteur des Charentes s'enfuit à Paris pour demander la protection de Maigret : on l'accuse à tort d'avoir tué Léonie Birard, la bête noire du village. Maigret décide de prendre un congé de quelques jours et d'accompagner Joseph Gastin qui, arrivé à La Rochelle, est, comme prévu, placé sous mandat d'arrêt, tandis que le commissaire s'installe à Saint-André. La Birard a été tuée d'une balle de carabine, alors qu'elle se tenait dans sa maison proche de l'école à un moment où l'instituteur avait quitté sa classe pour passer un instant à la mairie. Si la vieille femme est détestée de tous les habitants qu'elle menaçait et abreuvait d'injures, le maître d'école, lui, venu de Courbevoie où sa femme a eu une aventure connue de tous, n'a pas été adopté par le village. Or, la suspicion qui a provoqué son incarcération vient d'un de ses élèves, Marcel Sellier, un garçon sérieux dont le témoignage, récusé par le fils même de l'instituteur, se révélera controuvé. Par des interrogatoires serrés, Maigret découvrira que Marcel n'a menti que pour couvrir son ami Joseph Rateau qui, plâtré dans sa chambre, d'où il a vue sur la maison de Léonie Birard, s'amuse parfois avec sa carabine. Joseph s'accuse, mais Maigret n'est pas dupe. C'est le père, excédé par les grimaces de la vieille à sa fenêtre, qui a tiré. Un homme besogneux, alcoolique au dernier degré, incapable de viser juste : on aura sûrement beaucoup d'indulgence pour lui.

Les premières lignes…

Il y a des images qu'on enregistre inconsciemment, avec la minutie d'un appareil photographique, et il arrive que, plus tard, quand on les retrouve dans sa mémoire, on se creuse la tête pour savoir où on les a vues.