Tout Simenon

Retour à la liste

Les rescapés du « Télémaque »

roman

Présentation

Pierre et Charles Canut sont les fils d'un marin décédé en 1906 au cours du naufrage du « Télémaque » au large de Rio de Janeiro. Ce marin a été retrouvé dans un canot de sauvetage avec quatre autres rescapés qu'on soupçonne de n'avoir survécu que par un acte de vampirisme dont la trace subsistait sur leur compagnon mort. Sa femme a sombré dans une demi-folie. A Fécamp, parmi les marins et les pêcheurs, Pierre jouit de l'estime générale. Charles, de son côté, est le « cerveau » de la famille : c'est lui qui a aidé Pierre à devenir officier de marine, tout en restant lui-même dans l'ombre, comme s'il n'existait qu'en fonction de son frère. Emile Février, le dernier en vie des rescapés du « Télémaque », est trouvé un jour égorgé chez lui. Divers indices permettent d'inculper Pierre Canut qui, incarcéré à Rouen, nie, mais se défend mal. Son frère décide alors, avec les faibles moyens dont il dispose, de retrouver seul l'assassin. Ses soupçons se portent tout d'abord sur Gaston Paumelle, puis il comprend peu à peu que l'auteur du meurtre est Emma, la cabaretière, maîtresse de Paumelle. Celle-ci espérait se faire épouser par Février, son amant occasionnel, pour posséder sa villa ; quand il a été question que Février quitte le pays, elle l'a tué pour lui voler son argent. Charles prend en filature Emma qui veut gagner l'Angleterre : il l'empêche de se suicider au moment où elle se voit découverte, car la justice vient d'identifier la coupable grâce aux aveux de Paumelle. Quand Charles revient à Fécamp, il croit pouvoir annoncer, preuves à l'appui, l'innocence de son frère. Mais Pierre, déjà sorti de prison, est fêté par tous. Et la vie reprend son cours avec Pierre en avant et Charles en retrait. Comme autrefois.