Tout Simenon

Retour à la liste

Les Sœurs Lacroix

roman

Présentation

Dans une maison bourgeoise de Bayeux vivent les sœurs Lacroix. Mathilde Lacroix a épousé Emmanuel Vernes dont elle a eu deux enfants : Jacques et Geneviève. Ce mariage, sans amour dès le début, a engendré une situation intenable depuis que Mathilde a appris que son mari l'avait trompée autrefois avec sa sœur, Poldine, et que, de leur liaison, était née Sophie. Chaque personnage vit avec ses rancunes et épie l'autre à travers des gestes journaliers, quasi rituels. Les enfants ont l'impression d'étouffer dans le panier de crabes familial : Jacques menace de partir avec Blanche, la fille d'un notaire ; Geneviève se confine dans une piété mêlée d'inquiétude et de langueur ; Sophie réagit en insupportable enfant gâtée. Poldine s'aperçoit que de l'arsenic est mêlé quotidiennement au potage. Geneviève tombe malade et ne parvient plus à marcher. Mathilde, entrant par inadvertance dans la chambre de sa sœur, la découvre maniant des éprouvettes et en déduit qu'elle veut empoisonner quelqu'un. Elle apprend bientôt que son mari a voulu en faire autant et, après une explication orageuse, Emmanuel se pend dans le grenier où il passait le plus clair de ses journées depuis dix-huit ans. Voilà les sœurs Lacroix débarrassées de celui qui semait entre elles la discorde. Elles se demandent cependant pourquoi Emmanuel a laissé ce qu'il possédait à Geneviève, plus faible de jour en jour. Avant de mourir, la jeune fille s'affranchit d'un pressentiment terrible : « Quand je serai partie, vous serez toutes seules. » En effet, Jacques et Sophie font chacun de leur côté un mariage intéressé, la servante s'en va, elle aussi, et les sœurs Lacroix restent confrontées l'une à l'autre, prisonnières désormais de la haine qui les unit.