Tout Simenon

Retour à la liste

Les Inconnus dans la maison

roman

Présentation

Un soir d'octobre, vers minuit, Hector Loursat, ancien avocat qui vit en reclus, indifférent à tous et adonné à la boisson, est tiré de sa torpeur coutumière en entendant un coup de feu. Au fond d'un couloir de sa vaste maison, il croit voir une ombre qui s'enfuit et découvre dans une chambre abandonnée un inconnu qui meurt sous ses yeux. Le juge d'instruction apprend à Loursat que sa fille Nicole et les amis de celle-ci se réunissent souvent chez lui à son insu. Peu de temps avant le meurtre, Manu, un nouveau membre du clan, a dû faire ses preuves en « empruntant » une voiture pour la bande. L'expédition réussit, mais un passant est renversé. Le blessé, Gros Louis, un homme du milieu, est soigné en cachette chez Nicole Loursat et, par son chantage auprès des jeunes gens, pousse l'un de ceux-ci à le supprimer. Manu avoue à Loursat qu'il est l'amant de sa fille et lui dévoile les habitudes du groupe. Il reconnaît sa présence près des lieux du crime, mais nie avoir tué. Loursat retrouve quelque chose de sa jeunesse dans la personnalité de ce garçon et se sent subitement gêné par sa solitude. Il essaie de pénétrer dans la vie du clan en visitant ses lieux de réunion. Manu arrêté, c'est Loursat qui devient son défenseur aux Assises. Le procès fait alors apparaître la personnalité de Manu, qui a toujours souffert de sa condition modeste. C'est aussi l'occasion de mettre en cause une certaine jeunesse de Moulins et la rivalité qui s'y crée entre classes sociales quand il s'agit de départager les responsabilités. Le défilé des témoins semble accabler Manu, mais grâce à la confidence d'une fille de joie, Maître Loursat, en plein prétoire, confond le vrai coupable parmi les jeunes de la bande : Luska. Reconnu innocent, Manu pourra épouser Nicole, tandis que Loursat retourne à son bourgogne, et la ville à ses mesquineries.