Tout Simenon

Retour à la liste

La vérité sur Bébé Donge

roman

Présentation

Un dimanche d'août, dans sa maison de campagne de La Châtaigneraie, Mme Donge tente d'empoisonner son mari à l'arsenic. Transporté en clinique tandis que sa femme est arrêtée, celui-ci, revenu à la vie, essaie de comprendre un geste qui, aux yeux de tous, semble inexplicable. Dans sa méditation, il revoit des images de ses dix dernières années, depuis le jour où il a fait de « Bébé » d'Onneville, jeune fille d'éducation raffinée, mais ruinée, l'honorable Madame Donge, aimée et admirée par toute la bonne société. Peu à peu, il découvre ce que sa superbe, son égoïsme lui avaient laissé ignorer jusque-là : il devine ainsi que la complaisance de Bébé à l'égard de ses nombreuses aventures amoureuses cachait, non pas de l'indifférence – comme il l'a toujours cru –, mais bien un amour véritable. Pendant dix ans, il s'était fait à l'idée d'une femme frigide, distante, secrète, inconnue finalement, et à leur entente superficielle. Et voici qu'en explorant son passé à elle, son enfance vécue dans une famille mondaine mais désunie, il se met à la connaître, à s'expliquer sa sensibilité cachée, à l'aimer. Cette prise de conscience de François Donge s'opère en étroite relation avec ce qui suit le drame : l'hôpital, la guérison, puis la préparation de la défense de Bébé. Quant à la vie de famille, elle reste présente grâce à Félix, à son fils Jacques et à Jeanne, sa belle-sœur. Enfin intervient la condamnation de Bébé cinq ans de travaux forcés. Mais François a compris, il attendra Bébé. Pour lui, c'est peut-être, qui sait ? une nouvelle vie qui commence. Mais pour elle...