Tout Maigret

Retour à la liste

Maigret et Monsieur Charles

roman avec Maigret

Présentation

Nathalie Sabin-Levesque vient demander à Maigret de retrouver son mari disparu depuis plus d'un mois. Le commissaire commence une enquête qui va le conduire auprès des domestiques des Sabin-Levesque, des amis (juristes et médecins) du notaire disparu et dans le milieu des boîtes de nuit des ChampsElysées. Il peut alors mesurer la profondeur du désaccord qui existait entre les époux. En quinze ans de mariage, les Sabin-Levesque n'ont pratiquement jamais mené la vie d'un couple uni : Nathalie s'est sentie rejetée par l'entourage de son mari et a compris qu'elle comptait très peu dans sa vie ; elle s'est mise à boire et n'a rien fait pour améliorer la situation du ménage. Gérard, quant à lui, a continué sa vie de garçon, hantant le soir les cabarets proches des Champs-Elysées où il était connu sous le nom de Monsieur Charles et où il choisissait parfois une entraîneuse avec laquelle il vivait quelques jours. Jamais pourtant ses « fugues » n'ont duré aussi longtemps que cette fois. Maigret se rend compte, par ailleurs, que les sympathies vont à Monsieur Charles qui se montrait toujours gai et affable, tandis que Nathalie n'est appréciée que par sa femme de chambre. Le commissaire se demande pourquoi ces deux êtres se sont un jour épousés. Il découvre qu'avant son mariage, Nathalie n'était nullement secrétaire comme elle le lui a laissé entendre, mais bien entraîneuse dans un bar. C'est là que Gérard l'avait rencontrée ; il en était vraiment amoureux, tandis qu'elle pensait plutôt à sa fortune et à son nom. Le corps de Gérard est retrouvé dans la Seine, le crâne défoncé. Les soupçons de Maigret se portent vers sa femme qui boit de plus en plus, dont la santé physique et psychique se détériore, mais qui parvient pourtant à échapper aux policiers chargés de la surveiller. Un second crime va précipiter le dénouement : l'ex-barman Jo Fazio est assassiné de cinq balles de revolver. Il était entretenu par une femme qui s'avère être Nathalie : pour elle, il était la « dernière chance » ; elle aimait vraiment Fazio, mais celui-ci ayant résolu de la quitter, elle l'a abattu. Se voyant découverte, Nathalie avoue au commissaire que c'était Fazio qui, avec sa complicité, avait tué son mari.

Les premières lignes…

Maigret jouait, dans un rayon de soleil de mars encore un peu frileux. Il ne jouait pas avec des cubes, comme quand il était enfant, mais avec des pipes. Il y en avait toujours cinq ou six sur son bureau et, chaque fois qu'il en bourrait une, il la choisissait avec soin selon son humeur. Son regard était flou, ses épaules tassées. Il venait de décider du reste de sa carrière. Il ne regrettait rien, mais il en gardait une certaine mélancolie.