Biographie de Georges Simenon

1946

Après deux années creuses, une année prolifique à nouveau, avec cinq romans et quatre longues nouvelles. À Sainte-Marguerite, il écrit Trois Chambres à Manhattan (du 21 au 26 janvier) et Maigret à New York (du 27 février au 7 mars).

Mai

Départ pour la province du Nouveau-Brunswick. À Saint Andrews, dans sa deuxième maison canadienne (Glengary House), il écrit Au bout du rouleau (du 27 mai au 5 juin) et le Clan des Ostendais (du 17 au 25 juin), le tout dernier roman donné à Gallimard.

De la mi-septembre à novembre

Avec deux voitures d'occasion (Georges, Marc et Denyse dans la vieille Chevrolet, Tigy et l'institutrice de Marc dans l'Oldsmobile), traversée des États-Unis du nord au sud, de Calais (Maine) à Miami (Floride), en passant par le Massachusetts (Boston, le cap Cod et Provincetown), le Connecticut (où ils vivront de 1950 à 1955), le New Jersey (Newark), la Pennsylvanie, le Maryland (Baltimore), Washington D.C., la Virginie, les deux Carolines, la Georgie (Augusta, Savannah)... et c'est la Floride : Jacksonville, « Marineland » à Saint Augustine, Daytona Beach, Miami Beach, enfin Sarasota sur le golfe du Mexique (le reportage de ce voyage nord-sud, l'Amérique en auto, paraîtra partiellement dès novembre 1946 dans « France-Soir », sous le titre significatif les U.S.A. de M. Tout-le-Monde).

Novembre

Installation à Bradenton Beach (Floride), dans un bungalow de bois (« Coral Sands »), sur une île allongée qu'un pont très long relie à la terre ferme, Anna Maria Island.

Du 5 au 15 décembre

Il y écrit Lettre à mon juge

1947

Janvier

Voyage à Cuba.

Du 12 au 22 février

Le Destin des Malou.

Du 12 au 20 avril

Le Passager clandestin.

Été

À bord d'une Packard avec Denyse et Marc (Tigy attend à Coral Sands qu'ils soient fixés quelque part), quitte la Floride sans esprit de retour, traverse l'Alabama, le Mississippi, la Louisiane, le Texas, le Nouveau-Mexique, et décide de faire escale en Arizona.

* Premier séjour à Tucson d'août 1947 à juin 1948. Il y loue une maison dans le quartier chic de Snobs'Hollow, où il écrit la Jument Perdue du 7 au 16 octobre, les Vacances de Maigret du 11 au 20 novembre, Maigret et son mort du 8 au 17 décembre, et enfin La neige était sale du 2 au 20 mars 1948.

31 octobre

Mort dans une embuscade entre That Khe et Dong Kue (au nord-est de Hanoi, Vietnam) du caporal-chef du 3e R.E.I. Christian Renaud, alias Christian Simenon, 41 ans, frère de Georges.

1948

Juin

S'installe (pour douze mois) à Tumacacori (Arizona), tout près de la frontière mexicaine. À Stud Barn, écrit cette année-là trois romans : le Fond de la bouteille du 13 au 24 août, La Première Enquête de Maigret (1913) du 22 au 30 septembre et les Fantômes du chapelier du 2 au 13 décembre.

* Remporte le 1er prix (2 000 $) du 4e concours annuel de la nouvelle policière, organisé par « Ellery Queen's Magazine », pour sa nouvelle Blessed Are the Meek (Bénis soient les humbles, version remaniée du Petit Tailleur et le chapelier).

 

1949

10 janvier

Mort, à Liège, de Joseph André, 72 ans, le second mari d'Henriette Brüll, veuve donc pour la seconde fois.

Du 24 janvier au 2 février

Mon ami Maigret, dernier roman écrit à Tumacacori.

Été

Deuxième séjour à Tucson, d'abord chez un professeur en vacances en Europe, puis à « Desert Sands », à la limite de la ville et du désert. Il y écrira les Quatre Jours du pauvre homme du 21 juin au 4 juillet, Maigret chez le coroner du 21 au 30 juillet, et Un nouveau dans la ville du 12 au 21 octobre.

19 juillet

En sa dernière séance avant dissolution, le Comité d'épuration des gens de lettres condamne Georges Simenon, « coupable » de trop de succès littéraires et cinématographiques sous l'Occupation, en le frappant « de la totalité des interdictions temporaires de l'article 3 de l'ordonnance du 30 mai 1945 pour une durée de deux ans à dater de la présente ». Mais l'affaire est plaidable : Simenon, convaincu de sa bonne foi pleine et entière, rédige à l'intention de son avocat un plaidoyer long de cinq pages... et finalement les choses s'arrangent, grâce à maître Maurice Garçon.

29 septembre

Naissance, à la maternité de Tucson, Arizona, de Jean (dit Johnny) Denis Chrétien Simenon, fils de Georges et de Denyse. Le baptême ne se fera qu'au printemps de 1953, après la naissance de Marie-Jo (parrain : Jean Renoir ; marraine : Mme de R., l'épouse du « comte jardinier »).

* Du 30 octobre au 20 juin 1950, les Simenon vont vivre dans une calme petite ville de la côte du Pacifique, Carmel-by-the-Sea (Californie). Y seront écrits quatre romans et deux longues nouvelles : du 29 novembre au 8 décembre Maigret et la vieille dame, du 13 au 22 décembre l'Amie de Mme Maigret…

1950

… du 16 au 27 janvier les Volets verts, du 17 au 25 février l'Enterrement de M. Bouvet, du 1er au 4 avril Sept Petites Croix dans un carnet (prix Edgar Poe 1950) et du 17 au 20 mai Un Noël de Maigret.

21 juin

À Reno (Nevada), divorce d'avec Régine Renchon.

22 juin

À Reno (Nevada), mariage en secondes noces avec Denyse Ouimet.

* Du 6 juillet 1950 au 19 mars 1955, long séjour de près de cinq ans à « Shadow Rock Farm », Lakeville (Connecticut)... et record de productivité : 26 romans. (Tigy, quant à elle, réside à « Salmon Creek », dans le village de Lime Rock, à quatre miles au sud-est de Lakeville.)

Du 31 août au 8 septembre

Écrit Tante Jeanne ; du 19 au 27 septembre, les Mémoires de Maigret ; du 24 octobre au 1er novembre, le Temps d'Anaïs ; du 30 novembre au 8 décembre, Maigret au Picratt's.

12 décembre

Création, au théâtre de l'œuvre à Paris, de La neige était sale, pièce en trois actes de Georges Simenon et Frédéric Dard, mise en scène par Raymond Rouleau.

1951

4 janvier

Mort, à Liège, de Léopoldine Amélie Brüll-Thys, 82 ans, épouse de l'oncle Franz [tante Poldine dans Pedigree].

19 février

Mort d'André Gide.

* Cette année-là, le romancier écrit Maigret en meublé du 14 au 21 février, Une vie comme neuve du 13 au 21 mars, Maigret et la Grande Perche du 1er au 8 mai, Marie qui louche du 7 au 17 août, Maigret, Lognon et les gangsters du 1er au 8 octobre et la Mort de Belle du 4 au 14 décembre.

16 novembre

Mort, à Liège, de Florent Joseph Lucien Simenon, 71 ans, oncle paternel de Georges.

1952

11 mars

Georges, Denyse, Johnny (3 ans) et Boule embarquent à New York à bord du Liberté, pour un périple triomphal en Europe... À l'arrivée au Havre, Simenon est accueilli par le trio de ses éditeurs successifs (Jean Fayard, Gaston Gallimard, Sven Nielsen).

Du 17 mars à fin avril

Séjour à Paris (hôtel Claridge), où interviews, cocktails, déjeuners et dîners, séances de dédicaces et réceptions diverses vont se succéder à un rythme effréné... Du 2 au 13 avril, escapade sur la Côte d'Azur (chez les Pagnol, avec Cocteau) puis à Milan et à Rome... Retour à Paris. Le 18, réception officielle au 36 du quai des Orfèvres, siège de la P.J. (remise solennelle d'une plaque de commissaire n° 0000 au nom de Maigret) et reconstitution, rue Vavin, du fameux « Bal anthropométrique » de 1931. Le 29, dîner chez Lapérouse et remise du prix du Quai des Orfèvres... Et c'est le départ pour la Belgique : à Liège, il descend à l'hôtel de Suède et sa première visite est pour sa mère, rue de l'Enseignement.

5 mai

Une fois de plus, les personnages de Pedigree l'attendent, si l'on peut dire, de procès ferme. Le docteur Marcel Chaumont, oculiste à Verviers, s'étant reconnu comme bien d'autres dans ce roman (il avait été l'un des étudiants locataires d'Henriette), l'auteur doit répondre à une assignation judiciaire au tribunal de Verviers ; il y est brillamment défendu par son ami maître Garçon (« dans Pedigree, tout est vrai, rien n'est exact »), mais se verra condamné le 16 juin « à 6 000 francs [belges] de dommages et intérêts ; il devra de plus, à ses frais, faire supprimer de Pedigree tous les passages incriminés... » Ce qui fut fait dès la réédition de 1952, qui comporte de nombreuses lignes de blanc ; quant au plaignant, « fils de négociants en drap pour ecclésiastiques » dans l'édition originale de 1948, il réapparaîtra dans l'édition définitive de 1958 (voir TOUT SIMENON 2) sous l'avatar de « M. Bernard, fils d'épiciers de Verviers ».

Du 5 au 8 mai

C'est alors l'accueil de sa ville natale, tantôt officiel comme à l'Hôtel de ville, tantôt amical et ému dans les rues d'Outremeuse ou à la « Gazette », partout chaleureux.

9 mai

La « Gazette de Liège » publie un Hors du poulailler spécial plein d'humour, signé « Monsieur le Coq a vingt ans, p.c.c. Georges Simenon ».

10 mai

Au palais des Académies de Bruxelles, en présence de quelques « immortels » français, installation de Georges Simenon comme membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises, dans le fauteuil vacant d'Edmond Glesener.

Début juin

Retour aux États-Unis à bord du Ville de Paris.

* De retour d'Europe, écrit le Revolver de Maigret du 12 au 20 juin, les Frères Rico du 14 au 22 juillet, Maigret et l'homme du banc du 11 au 19 septembre, Antoine et Julie du 25 novembre au 4 décembre... Entre-temps, il reçoit en octobre-novembre la visite de sa mère.

6 décembre

Mort, à Liège, d'Arthur Englebert Simenon, 70 ans, oncle paternel de Georges [oncle Arthur Mamelin dans Pedigree].

En décembre

Est élu président des Mystery Writers of America.

1953

23 février

Naissance, à la clinique de Sharon près Lakeville, de Marie Georges (dite Marie-Jo) Simenon, fille de Georges et de Denyse (son parrain est Marc son frère aîné, sa marraine Jacqueline Pagnol).

* Production de l'année : Maigret a peur du 20 au 27 mars ; l'Escalier de fer du 4 au 12 mai ; Feux rouges du 7 au 14 juillet... (vacances à Edgartown, sur l'île de Martha's Vineyard)... Maigret se trompe du 24 au 31 août ; Crime impuni du 21 au 30 octobre ; Maigret à l'école du 1er au 8 décembre…

1954

Maigret et la jeune morte du 11 au 18 janvier ; l'Horloger d'Everton du 16 au 24 mars ; le Grand Bob du 17 au 25 mai ; Maigret chez le ministre du 16 au 23 août ; les Témoins du 20 au 27 septembre.

Octobre-novembre

Voyage promotionnel en Grande-Bretagne (traversée aller à bord de l'Ile-de-France, retour à bord du Queen Elizabeth)... C'est au cours d'une récréation d'une dizaine de jours à Paris qu'il fait la connaissance de Gilbert Sigaux, qui deviendra son exégète et son ami.

* Rédition chez Fayard de huit « romans d'amour de Georges Sim », et chez Tallandier de six « romans d'aventures de Georges Sim ».

1955

25 janvier

Achève son dernier roman à Lakeville (le dernier de ses cinquante romans « américains »), Maigret et le corps sans tête.

Du 19 au 26 mars

À bord de l'Ile-de-France, traversée du retour définitif en Europe.

D'avril à octobre

Loue à Mougins (Alpes-Maritimes) un mas provençal, « la Gatounière » (précédents locataires : Maurice Thorez, Eddie Barclay ; Edith Piaf en sera locataire en août 1963). Il y écrit trois romans : la Boule noire du 20 au 28 avril, Maigret tend un piège du 5 au 12 juillet, et les Complices du 6 au 13 septembre.

* D'octobre 1955 à juillet 1957, Simenon va résider dans la somptueuse propriété de « Golden Gate » sur les hauts de Cannes, où il écrira sept romans ; le premier est En cas de malheur, du 1er au 8 novembre.

21 novembre

Mort, à Liège, de Maria Lambertina Josephina Croissant-Brüll, 90 ans, tante maternelle et marraine de Georges [c'est Anna Lunel-Brüll dans Je me souviens… ; Louisa Jusseaume-Peters dans Pedigree].

25 novembre

Propos sur l'Amérique, conférence donnée à l'Institut cannois d'études contemporaines.

21 décembre

Création, au théâtre des Champs-Élysées à Paris, du ballet la Chambre, chorégraphie de Roland Petit sur un argument de Georges Simenon et une musique de Georges Auric (décors de Bernard Buffet).

1956

22 février

Donne, au Centre universitaire méditerranéen de Nice, une conférence sur le Roman de demain.

* Les quatre romans de l'année sont : Un échec de Maigret (écrit du 26 février au 4 mars), le Petit Homme d'Arkhangelsk (du 21 au 29 avril), Maigret s'amuse (du 6 au 13 septembre) et le Fils (du 12 au 28 décembre).

10 novembre

Mort, à Liège (hôpital de Bavière), de François dit Franz Henri Joseph Brüll, 85 ans, oncle maternel de Georges [Franz Peters dans Pedigree].

1957

Avril-juin

Du 8 au 16 avril et du 4 au 12 juin, écrit ses deux derniers romans cannois : le Nègre et Strip-tease.

* De juillet 1957 à décembre 1963, long séjour des Simenon dans leur première demeure suisse, le château d'Échandens (canton de Vaud), à 17 km de Lausanne. Vingt-cinq romans y verront le jour. Et, pour commencer, Maigret voyage du 10 au 17 août, le Président du 8 au 14 octobre, les Scrupules de Maigret du 9 au 16 décembre.

1958

Du 16 au 27 février

Écrit le Passage de la ligne.

Du 28 au 31 mai

Préside le festival du film à Bruxelles.

Du 26 juin au 3 juillet

Écrit Dimanche.

Du 17 au 24 juillet

Visite de l'Exposition internationale de Bruxelles.

Août

Croisière sur les canaux hollandais, à bord d'un tjalk.

Du 31 août au 3 septembre

Séjour à Venise avec Denyse.

3 octobre

Prononce, au grand auditorium de l'Exposition internationnale de Bruxelles, une conférence sur le Roman de l'homme ; puis donne la même conférence à Charleroi et à Liège.

Du 16 au 23 octobre

Écrit Maigret et les témoins récalcitrants.

Décembre

Vacances à Florence avec Denyse.

1959

Janvier-mai

Du 6 au 13 janvier, écrit la Vieille, et, du 26 avril au 3 mai, Une confidence de Maigret.

26 mai

Naissance, à la clinique Montchoisi de Lausanne, de Pierre Nicolas Chrétien Simenon, fils de Georges et de Denyse.

Du 7 au 15 juillet

Écrit le Veuf.

9 septembre

Mort, à Wandre, d'Henri Lucien Brüll, ancien chef de la policlinique de l'hôpital de Bavière, 61 ans, fils de l'oncle Henri.

* De la fin septembre au début de novembre : séjour à Lyon (hôtel Carlton), où le petit Pierre est hospitalisé à la clinique Sainte-Eugénie (hématologie).

Du 17 au 23 novembre

Écrit Maigret aux assises.

13 décembre

Baptême de Pierre (le parrain est son frère Johnny, la marraine Juliette Achard).

* Avec Sven Nielsen, projet de réalisation des œuvres complètes, « peut-être illustrées, en édition demi-luxe »... mais ce projet, comme plusieurs autres, en reste au stade de la maquette.

1960

Au début de l'année

Suit à Genève les débats judiciaires de l'affaire Jaccoud.

3 mars

Enregistrement pour la télévision d'un « Portrait souvenir d'Honoré de Balzac », dont la préparation lui a demandé un mois de travail.

* Voyage à Londres avec Denyse, pour la signature avec la B.B.C. d'un important contrat portant sur les droits de cinquante-deux Maigret à la télévision.

Du 8 au 15 mars

Écrit l'Ours en peluche.

19 avril

Mariage, à Paris, de Marc Simenon, 21 ans, avec Francette Grisoni, 20 ans.

4 mai

Ouverture du XIIIe Festival de Cannes, qu'il préside. La palme d'or est décernée à l'unanimité à la Dolce Vita de Fellini. Au retour de Cannes, s'arrête une journée chez ses amis Buffet, au château de l'Arc.

Du 15 au 21 juin

Écrit Maigret et les vieillards.

25 juin

Commence le cahier I de notes au jour le jour qui plus tard seront publiées sous le titre Quand j'étais vieux.

Du 26 juillet au 6 août

Une dizaine de jours en famille au Lido de Venise (hôtel Excelsior).

Du 31 août au 12 septembre

À la suite d'une appendicectomie, séjour de convalescence à Versailles (Trianon-Palace).

Du 21 au 24 septembre

Bref voyage à Paris, pour y consulter un spécialiste à propos du syndrome de Ménière dont il souffre.

Du 5 au 12 octobre

Écrit Betty, roman inspiré par son récent séjour à Versailles.

Fin octobre

Cinq jours à Lyon, pour le congrès de la Société internationale de criminologie, dont il est membre.

Mi-novembre

Visite à Échandens d'Henry Miller et des Chaplin.

Mi-décembre

Georges et Denyse séjournent une semaine dans une clinique lausannoise.

1961

En début d'année

Aggravation de l'état dépressif de Denyse.

Du 17 au 23 janvier

Maigret et le voleur paresseux.

Du 5 au 10 février

Séjour à Cannes pour le double check-up annuel chez le docteur P.

16 mars

Au Salon de l'auto à Genève, Georges offre à D. une Chrysler-Ghia et, dans la lancée, se paye la Rolls-Royce de ses rêves, une « Blue Mist ».

Du 18 au 25 mars

Écrit le Train.

Du 3 au 10 juin

La Porte.

Du 7 au 28 juillet

Vacances familiales au Bürgenstock.

Du 5 au 11 septembre

Maigret et les braves gens.

Octobre

Voyage à Liège. Simenon reçoit le Grand Prix septennal de la Province de Liège, dont il offre le montant (70 000 FB) aux « gosses de Bavière ». Le vendredi 13, inauguration de la Bibliothèque publique communale Georges Simenon, au 21 de la rue Gaston Grégoire en Outremeuse.

Du 11 au 17 novembre

Écrit les Autres.

Automne

Au cours d'un de ses voyages à Milan, demande à la secrétaire d'Arnoldo Mondadori, son éditeur italien, de chercher une femme de chambre italienne pour Denyse. C'est ainsi que, le 14 décembre, Teresa Sburelin entrera au service de la famille Simenon.

1962

Février

À cause des nuisances dues au tout proche chantier de l'autoroute, la décision est prise de quitter Échandens et de faire bâtir à Épalinges. Du 21 au 27, écrit Maigret et le client du samedi.

Du 20 au 30 mars

À Londres (préside le bal annuel des fabricants de pipes).

27 mars

Naissance, à Paris, de Serge Georges Paul, fils de Marc Simenon et de Francette Grisoni. Simenon est grand-père pour la première fois !

12 avril

Fin du cahier III des notes qui deviendront Quand j'étais vieux, publié seulement en 1970.

Du 26 avril au 2 mai

Ècrit Maigret et le clochard.

24 mai

À Montreux, fait une communication au IVe congrès de la Fédération internationale des associations d'écrivains-médecins, qui sera publiée sous le titre Et si le savant avait des passions shakespeariennes, puis sous celui de Si j'avais été médecin…

Juin

Denyse subit, à la clinique des Rives de Prangins, la première d'une longue série de cures de désintoxication.

Du 13 au 19 juin

Écrit la Colère de Maigret.

Été

Vacances en famille, au Bürgenstock à nouveau.

Septembre

Voyage éclair à Paris, pour recueillir des informations préalables à la rédaction des Anneaux de Bicêtre, qu'il écrira (durée exceptionnellement longue) du 2 au 25 octobre.

1963

Du 24 mai au 5 juin

Écrit la Chambre bleue.

Du 17 au 23 juin

Écrit Maigret et le fantôme.

Juillet

Vacances, toujours au Bürgenstock.

Du 11 au 25 septembre

L'Homme au petit chien.

20 octobre

À Échandens, baptême de Serge Simenon ; la marraine est sa tante Marie-Jo.

19 décembre

Jour du grand « dérangement/déménagement » d'Échandens à Épalinges, la « 31e maison » de Simenon, la seule d'entre toutes qu'il ait fait construire... « Quand la maison est terminée, le malheur y entre ! » Il y résidera près de neuf ans et n'y écrira pas moins de vingt-sept romans.

1964

Du 5 au 26 février

Séjour de Denyse et de sa fille à Villars-sur-Ollon.

Du 30 mars au 10 avril

Pour Georges et Johnny, vacances « entre hommes » à Barcelone (hôtel Ritz).

21 avril

D., qui par trois fois en 1963 a trouvé refuge à la clinique des Rives de Prangins, y retourne à nouveau ; ce faisant, elle quitte, définitivement cette fois, Épalinges, maison qu'elle n'a jamais aimée.

* N'écrit cette année-là que deux romans : Maigret se défend du 21 au 28 juillet, le Petit Saint du 5 au 13 octobre.

16 octobre

Naissance, à Boulogne-sur-Seine, de Diane Marie Yannick, fille de Marc et de Francette.

Après Noël

Vacances de neige à Crans-sur-Sierre.

1965

Mi-janvier

Se brise plusieurs côtes en tombant dans ses toilettes.

Du 25 février au 9 mars

Écrit la Patience de Maigret (rédaction suspendue du 2 au 7 par une grippe : cas rarissime chez l'auteur d'interruption n'ayant pas entraîné l'abandon pur et simple du roman inachevé).

Avril

Offre à Marie-Jo des vacances à Florence ; Teresa les accompagne.

À la mi mai

Court séjour en Hollande.

Du 28 mai au 3 juin

Écrit le Train de Venise.

23 juin

Mort, à Ans (couvent des Ursulines), de Marie Jeanne Louise Simenon, en religion mère Marie Madeleine, 91 ans, tante paternelle de Georges [Madeleine Mamelin dans Pedigree].

Du 23 juillet au 7 août

Croisière en famille, à bord du Franca C, en Méditerranée et en mer Noire (Venise, Naples, Sicile, Athènes, Istanbul, Odessa, Sotchi).

Du 8 au 21 octobre

Écrit le Confessionnal.

Novembre

Visite d'Henriette à Épalinges.

1966

Nouvel An

Aux sports d'hiver à Crans-sur-Sierre.

Février-mars

Du 2 au 8 février, écrit Maigret et l'affaire Nahour, puis la Mort d'Auguste du 11 au 17 mars.

En avril (Pâques)

Une semaine à Paris avec Marie-Jo et Pierre.

Mai

Visite du P.-D.G. de Rencontre (Lausanne) ; la décision est prise d'éditer ses œuvres complètes, en souscription.

30 mai

Marie-Jo entre au « Bercail », pour une cure jusqu'à la mi-juillet.

Été

Vacances à Royan, jusqu'au 8 août.

3 septembre

Inauguration, à Delfzijl, de la statue de Maigret, œuvre du sculpteur Pieter d'Hont, d'Utrecht, en la présence de quatorze éditeurs du monde entier et de quelques « Maigret » de l'écran.

Septembre-novembre

Du 29 septembre au 5 octobre, écrit le Chat, puis le Voleur de Maigret du 5 au 11 novembre.

1967

Nouvel An

À nouveau à Crans-sur-Sierre.

Du 19 au 24 février

Pierre Desgraupes et son équipe de télévision enregistrent des séquences pour « Cinq colonnes à la une ».

Mars

Début de la publication, chez Rencontre, des « œuvres complètes » éditées par Gilbert Sigaux (72 volumes, jusqu'en 1973).

Du 16 au 27 avril

Tour d'Italie des universités et centres culturels, à l'invitation de son éditeur et ami Arnoldo Mondadori.

Du 1er juin au 8 juillet

Nouvelle visite d'Henriette à Épalinges.

Du 21 au 27 juin

Écrit le Déménagement.

Du 25 juillet au 25 août

Vacances en famille à Vichy… Et, du 5 au 11 septembre, Maigret à Vichy.

14 octobre

Le tout premier « Maigret-Jean Richard », Cécile est morte (réalisation Claude Barma), est diffusé sur la première chaîne de la Télévision française.

Du 6 au 12 novembre

Écrit la Prison.